L’heure de vérité a sonné pour Kabila, Bemba et Katumbi face à la présidentielle en RDC

Photo : Joseph Kabila, Jean-Pierre Bemba, Moïse Katumbi. Partira, partira pas ? Rentreront, rentreront pas ? C’est l’heure de vérité en République démocratique du Congo, où le président Joseph Kabila et deux ténors en exil, Jean-Pierre Bemba et Moïse Katumbi, vont devoir révéler s’ils participent ou non à l’élection présidentielle prévue le 23 décembre. Le plus grand pays d’Afrique sub-saharienne (2,3 millions de km2), qui n’a jamais connu de transition démocratique et pacifique, aborde mercredi une étape cruciale de son processus électoral, avec l’ouverture du dépôt des candidatures à l’élection présidentielle jusqu’au 8 août. Tous les yeux se tournent vers le « raïs » aux manières de sphinx, Joseph Kabila, qui jure… Montrer plus

Lire la suite

Katumbi a fait une demande pour rentrer le 3 août et Bemba annoncé ce mercredi 1er août.

Photo : Jean-Pierre Bemba et Moïse Katumbi. L’opposant congolais en exil Moïse Katumbi a officiellement demandé l’autorisation de rentrer en République démocratique du Congo, où il compte déposer sa candidature à l’élection présidentielle prévue le 23 décembre. Katumbi a demandé l’autorisation d’atterrir en jet privé vendredi 3 août à l’aéroport de Lubumbashi (sud-est) en provenance de Johannesburg, a-t-il indiqué à l’AFP en joignant sa lettre à la direction de l’autorité de l’aviation civile. L’ex-gouverneur du Katanga a joint une liste de sept passagers, dans ce courrier daté de Bruxelles. « Je suis à Johannesburg », a-t-il déclaré à l’AFP, se disant prêt à passer par voie terrestre par la Zambie si sa… Montrer plus

Lire la suite