La police empêche Bemba de rejoindre sa résidence près du palais de Kabila

Jean-Pierre Bemba, à côté d’Eve Bazaiba, secrétaire générale du MLC, après son arrivée à l’aéroport international de N’Djili, à Kinshasa, 1 août 2018. L’ex-chef de guerre et ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, accueilli triomphalement mercredi à Kinshasa par des centaines de milliers de partisans, a été empêché de rejoindre ses propriétés proches de la résidence du président Joseph Kabila. « J’ai reçu des instructions claires et précises: le sénateur Bemba ne peut pas franchir cette barrière », a déclaré dans l’après-midi le chef de la police de Kinshasa, Sylvano Kasongo. Les policiers ont barré une grande avenue de la capitale qui mène directement vers la commune résidentielle de la Gombe, siège du… Montrer plus

Lire la suite

En Afrique, la multitude de partis politiques donne une illusion de démocratie…

En Afrique, la multitude de partis politiques donne une illusion de démocratie Le vote récent d’une loi au Sénégal illustre la pléthore de partis politiques. Mais ceux-ci n’existent souvent que sur le papier et le pouvoir reste entre les mains de grands partis au service d’un homme politique. « Ces partis disparaissent à la même vitesse qu’ils se créent » (Kamissa Camara) Les députés sénégalais ont adopté le 19 avril une nouvelle loi électorale qui impose un parrainage de 0,8% du corps électoral, soit 52.000 signatures, à tous les candidats à la présidentielle. Le vote est passé dans un climat de contestation avec des rixes entre députés mais ausi des affrontements à… Montrer plus

Lire la suite

Arrivée de l’ex-chef de guerre Jean-Pierre Bemba à Kinshasa

Des partisans de l’ancien Jean-Pierre Bemba à Bruxelles, Belgique, 30 juin 2018. Tout juste acquitté par la Cour pénale internationale (CPI), l’ex-chef de guerre et ex-vice président Jean-Pierre Bemba est rentré mercredi en République démocratique du Congo où il compte s’inscire dès jeudi parmi les candidats à la succession du président Joseph Kabila. Après onze ans d’absence dont dix en prison, M. Bemba, 55 ans, a atterri en jet privé en provenance de Belgique vers 8h30 GMT à l’aéroport de N’Djili où il a été accueilli par ses partisans du Mouvement de Libération du Congo (MLC). Au moins un membre du gouvernement de Joseph Kabila, le ministre des Relations avec… Montrer plus

Lire la suite